Impact des Hedge Funds sur la liquidité - Crise du mois de Mars


26 Jul
26Jul

On a tous entendu parlé en quelque sorte de la crise de liquidité lorsque le marché a crashé au mois de Mars. En dehors bien évidemment du catalyseur comme la crise du Covid, le sell off massif, qu'est-ce qui a amplifié le mouvement? 

Petit rappel au niveau de la liquidité :

D'une manière générale, la liquidité est assurée par les market makers. Lorsque vous voulez acheter une action, il est souvent très simple de passer la transaction puisque les market makers sont présent pour en assurer la contrepartie.

Mais qu'est ce qu'il s'est passé en mars pour que la FED réagisse pour assurer la liquidité?

En dehors des market makers sur le marché des actions, nous avons aussi des market makers pour assurer la liquidité dans le système financier en générale par le biais du repo market, des échanges par les bons de trésor, papier commerciaux...

 Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le principe de base du repo market, je vous encourage à regarder ma vidéo ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=GOrq03Ydpl8&t=183s 



Maintenant, pourquoi ce genre de marché généralement pas mal liquide s'est retrouvé en manque de liquidité? Pour mieux comprendre cela, nous allons commencer par mettre en avant comment les hedge funds appliquent des trades compliqués au sein du marché des bons de trésor.  Il existe deux façons de trader les bons de trésor :

-soit directement auprès du gouvernement

-soit via les futures

Il existe souvent un spread entre ces deux produits suite à l'offre et la demande qui peut être plus importante sur l'un des deux. Il s'agit d'un spread généralement léger mais qui peut avoir un impact lorsque l'on trade des billions. Ce spread a tendance à se réguler tout seul par la suite. Les  hedge funds connaissent ce spread et ils établissent des trades synthétiques pour en bénéficier, par exemple, ils vont être :

- Long bons de trésor

- Short future bons de trésor (les prix des futures étant souvent plus élevé que les bons réguliers)

Les hedge funds utilisent pas mal d'effet de levier sur ce type de transactions, puisque généralement le risque est moins élevé puisque le spread finit par se réguler. Donc les hedge funds actent comme acteur important au niveau de la liquidité au sein du marché des bons de trésor. 

Mais que s'est -il passé en mars?

La peur prenant une place important dans cette période d'incertitude, une très grande partie de la majorité des participants (retails, institutionnels...) s'est retrouvé à vendre les actions et acheter en contrepartie des bonds. Et sur quel produit vont-ils se diriger? Le future market. 

Comme la demande sur le future des bons de trésor a augmenté, le spread entre les bons de trésor du gouvernement et les bonds de trésor sur le marché future a augmenté de manière exponentielle :



Un spread généralement de 0.02 est passé à 0.2.

Ce qui a bien évidemment fait sortir les hedge funds de leurs positions. Cependant, ils ne voulaient pas trader les bons de trésor dans cet environnement avec un spread aussi important puisque la stratégie se fait sur un spread très léger avec moins de risque et un levier très important. 

Les hedge funds étant aussi un participant (market maker) important, ceci a créé un trou au niveau de la liquidité.  Oui, on a fait appel à d'autres instituions comme les fonds de pension, les compagnies d'assurance, mais ces compagnies prennent pas autant de levier que les hedge funds sur les marchés, ce qui n'était pas assez suffisant.

Qu'en est-il arrivé ensuite? La FED a été appelé à la rescousse pour assurer de nouveau la liquidité, elle a donc décidé d'injecter de manière illimité pour renflouer la liquidité. 

En injectant de la liquidité, le marché retrouve une certaine stabilité pour recouvrir l'ensemble des pertes.






Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.